salon-chocolatiers_communique-press_geneve-choc

Plus de 5000 visiteurs ont bravé le choc de température pour prendre la température du choc à l’occasion du deuxième Salon international des Chocolatiers et du Chocolat de Genève (SICC).

Le froid mordant de ce week-end n’a en effet pas empêché le public de venir croquer du chocolat et de perfectionner ses connaissances dans l’écrin splendide du Bâtiment des Forces Motrices.

Allocution de Pierre Maudet

Lors de la soirée privée de bienvenue vendredi soir, le conseiller d’Etat Pierre Maudet, a inauguré la manifestation en relevant la dimension de plaisir qu’une telle manifestation possédait. Il a aussi souligné le goût de l’effort et du travail bien fait des artisans qui participent à la valeur et à la notoriété de notre ville, ainsi que la recherche de l’excellence, deux valeurs essentielles également défendues par le SICC.

salon-chocolatiers_communique-presse_pierre-maudet
salon-chocolatiers_communique-presse_splendeurs-aromes

Splendeurs d’arômes

Grande nouveauté de cette édition, les visiteurs ont exercé leur odorat et leurs papilles le long du parcours initiatique de “l’Arôme Land”. Il s’agissait pour eux de sentir différents arômes artificiels, de les identifier puis de retrouver les arômes naturels équivalents dans le chocolat qu’ils dégustaient.

Le meilleur du cru

Les organisateurs avaient cette année mis le chocolat cru à l’honneur. Les visiteurs du salon ont ainsi pu goûter des fèves de cacao fraîchement extraites de leur cabosse, une expérience sensorielle inédite pour la plupart d’entre eux.
salon-chocolatiers_communique-presse_conferences-demonstrations

Conférences et démonstrations

De nombreuses conférences et démonstrations se sont succédé à un rythme soutenu durant ces deux jours. Les orateurs ont célébré le chocolat sous toutes ses moutures, de la fève aux alliages gastronomiques les plus subtils. Le public s’est entre autres familiarisé avec les conditions économiques des planteurs de cacao, l’impact du chocolat sur la santé et les grands crus de propriétés. Patrick Roger, le parrain du Salon 2012, est venu partager son expérience du locavorisme, ou l’art candide de cultiver son jardin et d’en consommer les produits.

Des enfants comblés

Des ribambelles d’enfants ravis ont pu s’exercer aux rudiments du métier de chocolatier au Kids’ Corner, sous l’œil attentif d’un maître chocolatier. Les petits “toqués” de chocolat s’en sont léché les babines !

salon-chocolatiers_communique-presse_enfants-combles

Trois prix prestigieux

salon-chocolatiers_communique-presse_prix-prestigieux
Le Prix de Genève 2012 a été attribué aux chocolatiers Martin Schwarz et Willi Schmutz, de la maison Nobile – Cioccolato, à Bätterkinden (Canton de Berne). Ils ont ainsi reçu le superbe trophée crée par Gilbert Albert qui symbolise la maitrise technique et la créativité de l’artisan chocolatier. Le premier accessit est Jean-Pierre Sérignat, de la Chocolaterie Du Rhône à Genève, lauréat 2011 du Grand Prix de Genève. Le deuxième accessit est Pascal Marguerat, de La Bonbonnière à Genève. Les visiteurs ont aussi été séduits par l’accueil chaleureux et l’inventivité de la confiserie Honold (Zürich), à qui le Prix du Public a été décerné pour la seconde année consécutive.
salon-chocolatiers_communique-presse_sarah-stok

La lauréate du Prix du Jeune Espoir Chocolatier est Sarah Stok, apprentie à la chocolaterie Carole et Joël Mérigonde. Elle a été récompensée pour sa chaise en chocolat, représentation miniature de la chaise monumentale exposée à la place des Nations à Genève. Le jury a particulièrement apprécié sa créativité et la complexité de son œuvre.

Lors de son allocution finale, Madame Sandrine Salerno, Conseillère administrative de la Ville de Genève, a salué l’initiative du SICC pour relancer le métier de chocolatier et poser les premiers jalons d’une reconnaissance officielle de cette profession.

Un salon placé sous le signe de l’excellence et de la créativité

Le Salon International des Chocolatiers et du Chocolat est organisé chaque année au mois d’octobre. Placé sous le signe de l’excellence et de l’innovation, il vise à offrir aux artisans chocolatiers une plateforme unique pour présenter les nouvelles créations, lancer les tendances et partager leur savoir-faire avec le public. Soutenu par l’association « les Mordus de chocolat » qui œuvre bénévolement à l’organisation du Salon et fort de son succès, le SICC souhaite poursuivre son travail de promotion de l’art du chocolat et attirer des chocolatiers étrangers !
Le Salon des Chocolatiers organise aussi des « soirées connaisseurs » tout au long de l’année pour les entreprises qui souhaitent offrir à leurs collaborateurs des découvertes sensorielles inédites. Les hôtes sont initiés à l’art de la dégustation du chocolat durant ces événements sur mesure placés sous le signe de l’excellence et du plaisir.

LE SALON EN QUELQUES CHIFFRES

▸ 5500 visiteurs
▸ 25 chocolatiers exposants
▸ 11 conférences
▸ Des démonstrations en direct
▸ 11 ateliers créatifs pour les enfants
▸ Des dégustations rhum et chocolat, vins et chocolat

Photos: © Salva Magaz